Michel del Castillo

   Michel del Castillo est né à Madrid, de père français et de mère espagnole. De nombreux prix ont couronné son oeuvre. En 1975, il reçoit le prix Chateaubriand pour Le Silence des Pierres (René Julliard). Puis, en 1981, La Nuit du décret obtient le prix Renaudot. Michel del Castillo poursuit avec Rue des Archives (Gallimard, 1994), prix Maurice Genevoix, et avec Mon frère l’Idiot (Fayard, 1995), prix de l’Écrit intime. Michel del Castillo est par ailleurs l'auteur de Colette : Une certaine France (Gallimard, 2001), prix Femina de l’essai, Le Sortilège espagnol (Fayard, 1996), La Tunique d’infamie (Fayard, 1997), De père français (Fayard, 1998), Dictionnaire amoureux de l’Espagne (Plon, 2005), La Religieuse de Madrigal (Fayard, 2006), et La Vie mentie (Fayard, 2007). Sa biographie de Goya  (Goya, l'énergie du néant, Fayard, 2015) a reçu le Prix Brantôme 2016.
   En outre, Michel del Castillo a écrit plusieurs pièces de théâtre, dont Le Jour du destin, mise en scène par Jean-Marie Besset et Gilbert Desveaux et représentée, en 2002, au Théâtre Montparnasse. Michel del Castillo est membre de l’Académie royale de Belgique.