Tout va me manquer

Juliette Adam

Le Télégramme

Ce roman sur la naissance d’une relation entre deux êtres différents en quête de bonheur, surprend par la maturité d’écriture de la jeune Bretonne. Avec patience et habileté, elle révèle ses personnages et aiguise l’intérêt pour faire ce bout de chemin en leur compagnie jusqu’au dénouement.

 

Le Point

Un premier roman impressionnant. C’est vif, drôle, noir à souhait mais plein de tendresse (pour les enfants et les objets en particulier), et cela sonne si juste !

 

Le Soir

Un premier roman qui n’a peur de rien.

 

France Dimanche

Vivement le deuxième roman de Juliette Adam… 18 ans !

 

Femme actuelle

Elle (Juliette Adam) a trouvé sa voie. Et le prouve, à 18 ans, avec ce premier roman où la noirceur joue à cache-cache avec la lumière.