Correspondances 1932-1959

Boris Vian

Le Point

Il y’a une générosité d’écriture dans toutes ces lettres, comme si Boris Vian n’en finissait pas de déverser son humour et sa fantaisie à tous ses correspondants.

Libération

Au-delà du tendre et de l’anecdotique, ce volume éclaire les rapports entre l’écrivain et le monde littéraire.

24 Heures (Suisse)

Il faut picorer dans ce pavé veiné des regrets de n’avoir pas toujours été compris, qui éclaire autant l’homme que l’époque.

L'Express

Plus de soixante ans après sa mort, Boris Vian a enfin droit à un gros volume de sa correspondance, pour une très large part inédite. Et on peut dire que ces lettres sont à l’image de l’auteur de « L’Arrache-cœur » : débridées, inventives, foutraques, tantôt profondes, tantôt anecdotiques.