Vous êtes ici

Françoise Seligmann

Née en 1919, Françoise Seligmann est une journaliste et femme politique française. Dès 1941, elle fait preuve de son courage et de son souci des droits de l’homme en s’engageant dans la Résistance : de Lyon, elle crée une chaîne d’évasion vers la Suisse, et convoie en personne une centaine de juifs et de réfugiés politiques, auxquels elle fait traverser la frontière. Elle poursuivra ses actes de résistance jusqu’à la fin de la guerre. En septembre 1944, elle est nommée Directrice national du Service social du Mouvement de Libération Nationale (M.L.N.). En 1949, elle adhère à la Ligue des Droits de l’Homme, où elle siège au Comité central depuis 1953. Collaboratrice de Pierre Mendès France, ce dernier la charge du secrétariat national de l’Union des Forces Démocratiques (UFD). En 1974, elle adhère au parti socialiste, et devient conseillère de François Mitterrand. En 2004, elle crée le prix Seligmann contre le racisme, en mémoire des combats qu’elle a menés contre le nazisme avec son mari, François-Gérard Seligmann. Elle est aujourd’hui Présidente d’Honneur de la Ligue française pour la Défense des Droits de l'Homme et du Citoyen et directrice de la revue de la Ligue Après-demain qu’elle a créée en 1957.

Françoise Seligmann a publié Liberté, quand tu nous tiens, tome I (Fayard, 2000), prix Henri Hertz 2000, Liberté, quand tu nous tiens : L’espoir et la honte, tome II (Fayard, 2003), Les Socialistes et le pouvoir : Les Socialistes aux portes du pouvoir : 1974-1981, tome I (Michalon, 2005), Les Socialistes et le pouvoir : les Socialistes au pouvoir : 1981-1995, tome II (Michalon, 2005).